Organisation : marre du Bullet Journal et vive les carnets !

Je suis en pleine overdose des articles sur le fameux « Bullet Journal ». C’est la nouvelle tendance de l’organisation. Au début, j’étais très attirée par ce concept mais sincèrement à force de me renseigner, maintenant je suis convaincue que je n’aurai jamais assez de temps, d’assiduité et d’envie  pour aller au bout d’un bullet journal.

Je ne remets pas en question l’efficacité et l’esthétisme d’un bullet journal. J’ai rêvé longuement devant les photos d’illustration trouvées sur Pinterest, Instagram ou Youtube. Ce n’est tout simplement pas fait pour tout le monde. J’ai parfois l’impression d’être sur le quai et de regarder le train « des tendances » partir sans moi mais il faut se rendre à l’évidence : je ne pourrai jamais rentrer dans un pantalon skinny et je ne tiendrai jamais un bullet journal.

Mais attention, ce n’est pas parce que je n’ai pas de bullet journal, que je ne peux pas être organisée. Ce sont bien deux choses différentes. Pour ma part, je suis adepte des carnets et des agendas.

New photo by Stéphanie Fanfan / Google Photos

 

Cette année, j’ai acheté mon agenda chez Hema. Il est facile à customiser et est assez grand pour contenir tout ce dont j’ai besoin d’écrire.

New photo by Stéphanie Fanfan / Google Photos

 

A l’aide de feuilles de couleurs pour le scrapbooking, d’autocollants et de post-it, il est facile de personnaliser un agenda. Pinterest regorge de citations, de visuels inspirants et de phrases motivantes. Je te conseille donc fortement d’aller t’inspirer et de faire un joli mélange de tout ce que tu as trouvé. Je ne surcharge jamais l’intérieur d’un agenda parce qu’il faut s’y retrouver facilement et au cas où je le perds, je ne veux pas que ma vie soit dedans.

New photo by Stéphanie Fanfan / Google Photos

 

Ma vie est dans mon carnet « cupcakes » de Paperchase trouvé au BHV du Marais. J’aime tellement cette marque. Ils ont des carnets dingues et des stations d’organisation (to do list et post-it) qui sont géniaux.

Ce n’est pas parce que j’ai dit que je ne ferai pas de Bullet Journal que je ne customise pas mon carnet! Je commence chaque mois avec une page de garde : une citation et des petits dessins font toujours plaisir.

New photo by Stéphanie Fanfan / Google Photos

 

Ensuite, j’organise mes pages par semaine et par jour. Chaque jour, j’écris ce que j’ai fait : sport, tâche administrative, coup de téléphone, … vraiment tout. Vous pourrez trouver ça futile mais j’en ai besoin pour me rendre compte de ce que j’ai accompli. On a toujours tendance à ne regarder que les résultats finaux mais pour y parvenir, le chemin est souvent long et la motivation n’est pas toujours au beau fixe. Il est donc important pour moi de changer cette manière de penser et de voir le verre à moitié plein. Ainsi même si dans une journée, j’ai l’impression de n’avoir pas avancé sur des projets, il me suffit de regarder mon carnet et de voir les étapes intermédiaires que j’ai réalisé et qui vont pouvoir me faire atteindre mes objectifs. Je peux également noter des informations dont j’ai besoin pour la semaine sans qu’elles soient nécessaires à garder pour les autres mois.

New photo by Stéphanie Fanfan / Google Photos

 

Enfin en prenant mon carnet par la fin, on retrouve les topics permanents :

  • Référence : Je note la longueur de mes draps, des nappes, les références des ampoules,…
  • Contacts : Tous mes contacts que je ne souhaite pas enregistrer dans mon téléphone : mon banquier, le syndic, des médecins, mon notaire, …
  • Accès/Codes : cette page contient mes mots de passe pour différents sites.

Finalement, ce n’est pas si compliqué de s’organiser. Il faut seulement trouver le bon compromis entre ce qui est pratique pour nous et ce qui va nous pousser à atteindre nos objectifs.

Je tenais à te montrer comment je faisais et aussi à montrer qu’il n’y a pas que le Bullet Journal. C’est un outil pour s’aider mais c’est un outil exigeant. Il faut donc se décomplexer face à ces tendances exigeantes. Nous n’avons pas tous le temps, l’énergie et l’envie de les suivre et il ne faut pas se laisser influencer.

Allez, je te laisse, je dois aller écrire que j’ai écrit un article hihi (oui j’aime bien me moquer de moi-même) Et si tu as envie tes astuces pour t’organiser, n’hésite pas, je suis toujours curieuse.

Fanfan

2 Comments

    • Hihi. Merci pour ton commentaire. Il était temps de libérer la parole face au dictat du bullet journal. Laissons le temps passer et je suis sûre que peu réussiront à tenir le rythme et la rigueur que cela demande. L’engouement s’essoufflera de lui même. Pas besoin de faire un bullet journal pour être organisé 😉

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*